Woll avocat

Raison d’être

Ethique

 

Les cabinets d’avocats qui se présentent comme spécialisés en droit international ou dont le membres ont obtenu un diplôme étranger voire le droit de plaider devant une cour étrangère, sont assez nombreux, surtout à Paris. Alors, dans ce cas, pourquoi avoir créé un énième cabinet dont la vocation première serait d’intervenir en droit international ?

 

I- Le constat

Il ne faut pas confondre « avocat international » et « avocat de droit international ».

Le premier  est un avocat qui a prêté serment dans deux États, en France et dans un autre pays. Il connaît bien le droit de l’un et l’autre de ces pays. Mais il n’est pas naturellement compétent en droit international public et en droit international privé. Son caractère « international » provient du seul fait qu’il peut agir en justice sur le territoire de deux États distincts.

Le second – l’avocat de droit international – est un spécialiste du droit international. Il connaît parfaitement les règles qui régissent les rapports entre les États et les particuliers du monde entier. Il intervient partout où c’est nécessaire et notamment devant les juridictions internationales selon les règles propres à ses juridictions qui ne peuvent être rattachées à aucun État en particulier. Il est établi en France mais pourrait très bien être établi ailleurs sans que son activité s’en trouve affectée.

En France, jusqu’à la création du Cabinet Woll Avocat, il n’existait quasiment pas d’offre sur le marché des avocats parisiens, à destination des particuliers, des associations, des diplomates, des ONG, des États, des organisations internationales, etc. spécialement dévolue aux problèmes de droit international c’est-à-dire en mesure de suivre un dossier de droit international de A à Z.

Ce constat, Me Woll a pu le faire durant les deux années où il a travaillé au pôle de droit international de la cour d’appel de Paris, un service unique en France et qui centralise presque toutes les affaires présentant, de près ou de loin, un caractère international. Maître Woll avait été recruté en raison de ses deux doctorats de droit et de ses compétences en langues rares (arabe littéral, chinois en sus de l’anglais et de l’allemand).

Durant ces deux années, il a connu tous les types de dossiers possibles à caractère international : demandes de divorce international ou d’annulation de mariage contracté à l’étranger, problèmes d’enlèvements internationaux d’enfants, d’immunités juridictionnelles ou d’immunités d’exécution attachées aux États, aux organisations internationales ou à des diplomates, diffamation contre des organisations ou des fonctionnaires internationaux, reconnaissance d’États en passant, bien sûr, par les arbitrages et les contrats internationaux.

Or, l’analyse de ces dossiers l’a conduit à un triste constat : rares sont les cabinets en mesure de traiter des affaires de droit international. Généralement, le cabinet de la partie la plus forte a été pour sa notoriété, qu’il doit très souvent au caractère médiatique de ses affaires et non pour ses compétences – sauf exceptions – en droit international.

 

II- Le remède

Le droit international est une matière du droit, bien à part, nécessitant une maîtrise qui ne s’acquiert qu’au fil de l’expérience dispensée par les ans et de solides études en droit international.

La plupart des cabinets, confrontés à une question de droit international, se trouvent dans l’obligation de refuser le dossier ou bien de recourir à des sous-traitants extérieurs.

Au final, les clients s’en remettent, sans le savoir, au juge saisi qui se trouve investi, malgré lui, de la délicate mission de « sauver » le dossier, chose qu’il n’a pas toujours envie de faire ou qu’il n’est pas toujours en mesure de réaliser faute d’avoir lui-même reçu une formation en droit international ou bien faute d’avoir reçu des avocats, les éléments nécessaires à un tel sauvetage.

La création du cabinet Woll Avocat a donc pour objectif premier d’offrir directement à ceux qui en ont besoin, une expertise de haut niveau dans tout type de matière, tout type de contentieux en lien avec le droit international ou les relations internationales.

Prendre contact avec le Cabinet

13, rue Jean-Jacques Rousseau - 75001 Paris
+33 (0)1 40 28 93 32 - contact@woll-avocat.fr